pou


pou

pou [ pu ] n. m.
XVIe; peoil, pouilXIIIe; du plur. pous, pouz; lat. pop. °peduculus, class. pediculus
1Insecte (anoploures) qui vit en parasite sur l'homme. Pou de la tête, qui vit dans les cheveux. ⇒fam. toto. Pou du corps, qui se cache dans le linge et les vêtements. Le typhus exanthématique est transmis par les poux. Être couvert de poux. pédiculose; pouilleux. Chercher, tuer les poux. épouiller. « Les Chercheuses de poux », poème de Rimbaud. Pou du pubis. fam. morpion; phtiriase. Œuf de pou. lente.
Herbe aux poux. pédiculaire, staphisaigre.
Loc. fam. Être laid, moche, sale, excité comme un pou, très laid, très sale, très excité. Râler comme un pou. Chercher des poux (dans la tête) à qqn, le chicaner, lui chercher querelle à tout propos. Elle lui cherche des poux (dans la tête).
(par confus., de pouil « jeune coq », bas lat. pullius) Loc. fam. Être fier, orgueilleux comme un pou, très orgueilleux.
2Parasite de certains animaux. Pou de mouton ( mélophage) , de chien ( tique) , etc.Pou des écorces. Pou de San José : insecte, originaire d'Amérique, qui attaque les arbres fruitiers. Pou de bois ( psoque) .
⊗ HOM. Pouls.

pou, poux nom masculin (latin populaire peduculus, du latin classique pediculus) Insecte sans ailes, parasite externe des mammifères, dont il suce le sang, et qui fixe ses œufs (lentes) à la base des poils. ● pou, poux (citations) nom masculin (latin populaire peduculus, du latin classique pediculus) Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont Montevideo 1846-Paris 1870 L'éléphant se laisse caresser. Le pou, non. Chants de Maldoror Jean Richepin Médéa, Algérie, 1849-Paris 1926 Académie française, 1908 Les poux, c'est les puces du pauvre. Le Pavé Dentupou, poux (difficultés) nom masculin (latin populaire peduculus, du latin classique pediculus) Orthographe Plur. : des poux (avec un x), comme des bijoux, des cailloux, des choux, des genoux, des hiboux, des joujoux. ● pou, poux (expressions) nom masculin (latin populaire peduculus, du latin classique pediculus) Familier. Chercher des poux dans la tête de (à) quelqu'un, lui chercher querelle, à propos de rien. Familier. Fier, orgueilleux comme un pou, très fier. Herbe aux poux, nom commun à la staphysaigre et à la pédiculaire. Familier. Laid comme un pou, très laid. Pou des abeilles, nom usuel du braule. Pou collant ou pou des serres, noms usuels de la cochenille. Pou des livres, nom usuel d'un insecte psocoptère, qui vit dans les bibliothèques. Pou des poissons, nom usuel de l'argule. Pou du pubis, nom usuel du phtirius. Pou de San José, nom usuel de l'aspidiotus. ● pou, poux (homonymes) nom masculin (latin populaire peduculus, du latin classique pediculus) poud nom masculin pouls nom masculin

pou, poux
n. m.
d1./d Insecte (genre Pediculus), parasite externe de l'homme et de divers animaux, responsable de diverses affections (pédiculose, phtiriase, notam.). Pou de tête, de corps. Pou du pubis ou morpion.
d2./d Pou de San José: cochenille (Aspidiotus perniciosus) qui attaque les arbres fruitiers.

⇒POU, subst. masc.
A. —1. ENTOMOL. Insecte aptère de petite taille, parasite des mammifères et de certains oiseaux, dont il suce le sang, et dont trois espèces sont parasites de l'homme. Synon. pop. toto. Gros, petit pou; pou gris, rouge; pou de/du corps, de (la) tête; lentes de poux; maladies des poux; maladies transmises par les poux; attraper des, être couvert de, être mangé des poux; chercher, gratter ses poux; tuer des poux. Sur le chien mourant les poux, sur le peuple malade les prophètes (GIRAUDOUX, Judith, 1931, I, 1, p.14). Tant de canards à plumer, flamber, vider. Tant de plume à éduveter. Et les poux de canard qui vous courent par tout le corps (GUÈVREMONT, Survenant, 1945, p.76):
1. Une petite fille du voisinage ayant des poux, il (...) était revenu avec un onguent, et en avait frotté l'enfant; et Gilliatt lui avait ôté ses poux, ce qui prouve que Gilliatt les lui avait donnés.
HUGO, Travaill. mer, 1866, p.70.
Pou du pubis. Synon. pop., fam. morpion. Les poux du pubis ne se rencontrent en général (...) qu'au niveau des poils du pubis, où on peut les voir en regardant avec une loupe grossissante (QUILLET Méd. 1965, p.312).
BOT. Herbe aux poux. V. pédiculaire.
Loc. verb. pop. et fam.
Être laid comme un pou. Être très laid. Quand tu seras grand, disait le fils de la cuisinière, tu seras laid comme un pou (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p.111).
Être fier comme un pou. Être très orgueilleux. Vers Pierre-Couverte, la Dorothée, qui passait fière comme un pou sur l'épaule d'un prêtre (POURRAT, Gaspard, 1925, p.107).
P. anal. V. avare ex. 2.
Au fig., fam.
Chercher, trouver des/les poux à qqn, à/dans la tête de qqn. Chercher querelle à quelqu'un pour des vétilles, le chicaner. Synon. (pop.) chercher des crosses (v. crosse2); (fam.) chercher des pouilles, chercher noise à qqn. Il aura, par ses amis, publié les louanges de tout le monde dans les feuilletons; et, alors, dans une boutique comme celle-là (...) on sait trouver des poux à la tête d'un chauve (BALZAC, Cous. Pons, 1847, p.220). Ce sont de bons républicains, un peu hasardeux, qui ont pratiqué la cavalerie avec trop de désinvolture et auxquels la Section financière du Parquet cherche des poux (L. DAUDET, Médée, 1935, p.25).
Vieilli. ,,Il écorcherait un pou pour en avoir la peau. C'est un homme très avare`` (Ac. 1835, 1878). Il leur secouait la paille, il les butait et les cylindrait, il eût tondu un pou pour avoir sa peau (MORAND, Extrav., 1936, p.156).
Vieilli. ,,C'est un pou affamé. C'est un homme gueux et âpre au gain`` (Ac. 1798-1878).
2. P. ext. Pou de + subst.
a) ENTOMOL. Tout parasite du pelage ou du plumage des animaux; insecte parasite de plantes et de certaines matières. Pou de poisson. Je veux qu'on me fasse trois gros points noirs sur le dos comme le pou des lys (CLAUDEL, Soulier, 1929, 2e journée, 1, p.714).
Pou de chien. Synon. usuel de tique (des chiens). Melmkov a trouvé la forme larvaire dans un Pou de Chien (BRUMPT, Parasitol., 1910, p.185).
Pou de mouton. Synon. usuel de mélophage.
Pou d'oiseaux, des oiseaux. Ricin. [La] classe (...) des ricins ou poux d'oiseaux, n'a que des mandibules entre lesquelles est un petit suçoir (CUVIER, Anat. comp., t.3, 1805, p.312).
Pou des écorces. Lécanie. (Dict. XIXe et XXes.).
Pou de San José. Cochenille originaire d'Amérique, parasite redoutable des arbres fruitiers. Depuis une trentaine d'années sont apparus dans les vergers français le pou de San José (...) la mouche des fruits (BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p.74).
Pou de bois. Larve ou neutre de termite. Synon. fourmi blanche, psoque. On leur a donné plusieurs noms (...) termites (...) poux de bois; et ils semblent en effet une molle et faible vermine, qui s'écrase sans résistance (MICHELET, Insecte, 1857, p.235).
Pou du papier. Ceux qui écrivent ou lisent beaucoup sont familiarisés avec les moeurs d'un insecte nommé le pou de papier (...) il subit ses transformations inconnues dans une rame de papier blanc soigneusement gardée, et vous le voyez courir, sautiller dans sa magnifique robe luisante (BALZAC, Paysans, 1850, p.348).
b) Pou(-)de(-)mer. Petit crustacé amphipode sauteur des plages, à espèces nombreuses. Le pou de mer n'a rien à voir avec l'entomologie: il s'agit du plus méprisable des crustacés (H. BAZIN, Vipère, 1948, p.160).
B. —1. P. anal., péj. [Souvent comme terme d'injure] Individu méprisable, vil ou très laid. —Tu abîmes, pou volant, répond Cornet. —T'occupe pas, face de semelle (BARBUSSE, Feu, 1916, p.92):
2. LA BONNE à part:Bel homme!... Bel homme et beau gars! Hein? Il est solide... comme on dit chez nous... JEAN à part:Quel pou!
GUITRY, Veilleur, 1911, I, p.7.
Pou de + subst. La procession est fermée par quelques poux de sacristie (MONTHERL., Pte Inf. Castille, 1929, p.622).
Pou à + subst., rare. De n'importe qui, d'un Voltaire ou d'un Renan, ou de moins encore, si possible (...) de quelque pion infect ou de pou à bouquins (CLAUDEL, Poète regarde Croix, 1938, p.264).
2. HIST. DE L'AVIAT., vieilli. Pou(-)de/du(-)ciel. Petit avion de plaisance en vogue avant la Seconde Guerre mondiale. Un petit avion, «le pou du ciel», fait son apparition. Un élan se crée parmi la jeunesse. L'aviation, jusque-là affaire de techniciens, devient à son tour réellement populaire (CACÉRÈS, Hist. éduc. pop., 1964, p.100).
Prononc. et Orth.:[pu]. Homon. pouls. Att. ds Ac. dep. 1694. Plur. des poux. Étymol. et Hist. 1. 1re moit. XIIes. püil «insecte parasite du cuir chevelu» (Psautier Cambridge, 104, 31 ds T.-L.); ca 1275 poouz (J. DE MEUN, Rose, éd. F. Lecoy, 17815); dernier quart XIIIes. pous (Gloss. Douai 62 ds ROQUES t.1, I, 1896); ca 1393 plur. poux (Ménagier, II, 325 ds T.-L., s.v. pëoil); 1798 laid comme un pou (Ac.); 1790 chercher des poux à la tête (Le Père Duchesne président de section, in BRAESCH, Le Père Duchesne d'Hébert, p.285 ds QUEM. DDL t.19); 2. 1558 p. ext. (RONDELET, Hist. des poissons ds RICH. t.2 1688: Pou. Insecte de mer. Insecte d'étang de mer qui tourmente le poisson); 1690 pou aquatique (FUR.); 1694 poux de bois (CORNEILLE); 3. 1873 en parlant d'une personne (VERLAINE, Corresp., t.1, p.106); 4. [1933 d'apr. ROB.] 1936 pou-du-ciel (Catal. jouets [Louvre]). Issu, avec généralisation au sing. de la forme pou issue du plur., d'un lat. pop. peduculus (FEW t.8, p.148 et sqq.) pour pediculus dimin. du lat. class. pedis «pou», att. en lat. d'époque impériale comme terme désignant le pou, parasite de l'homme, et le pou de mer. Fréq. abs. littér.:290. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 129, b) 468; XXe: a) 424, b) 616.

pou [pu] n. m.
ÉTYM. XVIe; peoil, au XIIIe, puis pouil, éliminé par pou issu des anciennes formes plur. pous, pouz; du lat. vulg. peduculus, lat. class. pediculus.
1 Insecte (Anoploures, Pédiculidés) qui vit en parasite sur l'homme. || Pou de la tête (Pediculus capitis), qui vit dans les cheveux. || Pou du corps (Pediculus vestimenti), qui se cache dans les plis et les coutures du linge et des vêtements. fam. Toto. || Pou du pubis (phtirius ou Pediculus inguinalis). fam. Morpion.Œuf de pou. Lente. || Maladie provoquée par les poux. Pédiculose, phtiriasis. || Le typhus exanthématique est transmis par les poux. || Être couvert, plein de poux. Pouilleux. || Être mangé aux poux (→ Entasser, cit. 12), dévoré de poux, par les poux. Vermine (→ Grouiller, cit. 9). || Chercher, tuer les poux. Épouiller, pouiller (→ Ongle, cit. 1). || Les Chercheuses de poux, poème de Rimbaud.
1 Si la terre était couverte de poux, comme de grains de sable le rivage de la mer, la race humaine serait anéantie, en proie à des douleurs terribles.
Lautréamont, les Chants de Maldoror, II.
1.1 Salvador prenait soin de moi, mais la nuit, à la bougie, je recherchais dans les coutures de son pantalon les poux, nos familiers. Les poux nous habitaient. À nos vêtements ils donnaient une animation, une présence qui, disparues, font qu'ils sont morts. Nous aimions savoir — et sentir — pulluler les bêtes translucides qui, sans être apprivoisées, étaient si bien à nous que le pou d'un autre que de nous deux nous dégoûtait.
Jean Genet, Journal du voleur, p. 27.
tableau Classification des insectes.
Loc. (1798). Être laid comme un pou, très laid.Barbe à poux. — ☑ (1790, à la tête, in D. D. L.). Chercher des poux dans la tête de quelqu'un, à quelqu'un, le chicaner sur un rien, lui chercher une mauvaise querelle.
1.2 Car nous ne sommes occupés qu'à nous découvrir mutuellement des chagrins, des maux de dents ou des cors aux pieds. C'est ce qu'on appelle à La Châtre (…) se chercher des pous (sic) dans la tête.
G. Sand, Correspondance, in D. D. L., II, 19.
Loc. prov. (vx). Il saurait trouver des poux sur la tête d'un chauve.
2 (…) dans une boutique comme celle-là, madame Cibot, on sait trouver des poux à la tête d'un chauve !
Balzac, le Cousin Pons, Pl., t. VI, p. 710.
3 On nous cherchait des poux dans la tête parce que le déficit de la piscine municipale Ledru-Rollin était payé par le conseil municipal de Paris, et par le conseil général de la Seine.
Jean Ferniot, Pierrot et Aline, p. 202.
(Par confusion avec pouil « jeune coq », du bas lat. pullius). Être fier, orgueilleux comme un pou, très orgueilleux. — ☑ Par ext. (le syntagme comme un pou, démotivé, fonctionnant comme un intensif). Être mauvais comme un pou.Râler comme un pou.
2 (Qualifié par un adj. ou un compl. en de). Parasite des animaux, des insectes. || Pou de mouton (mélophage), de chien (tique).Pou des écorces ( Lécanie), de bois ( Psoque). || Pou de San José (Quadraspidiotus perniciosus) : insecte, originaire d'Amérique, qui attaque les arbres fruitiers. || Pou rouge de l'oranger.
Bot. || Herbe aux poux. Pédiculaire, staphisaigre.
3 (1933). Vieilli. || Pou-du-ciel : nom donné par l'ingénieur H. Mignet à un type de petit avion qu'il avait conçu et mis au point et qui fut en faveur dans les années qui précédèrent la Seconde Guerre mondiale.
4 Canada. Véhicule léger tout-terrain utilisé par les forestiers du Québec.
DÉR. et COMP. Épouiller, pouiller, pouillerie, pouilleux.
HOM. Pouh, pouls.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pou — (pou ; du temps de Chifflet, Gramm. p. 209, on écrivait pouil et prononçait pou) s. m. 1°   Insecte qui s attache au corps et aux cheveux de l homme, au poil des animaux (insectes aptères, parasites, de l ordre des épizoïques). •   Swammerdam a… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Pou — ist der Name folgender Personen: Emili Pou y Bonet (kastilischer Name Emilio Pou Bonet; 1830–1888), spanischer Ingenieur und Baumeister Josep Maria Pou (* 1944), katalanisch spanischer Schauspieler Siehe auch: POU Familie, Gruppe von… …   Deutsch Wikipedia

  • Pou — Porté dans les Pyrénées Orientales, c est un toponyme avec le sens de puits. Le nom se rencontre également dans d autres départements (41, 16), soit avec le même sens, soit pour désigner celui qui est sale comme un pou …   Noms de famille

  • pou — POU. s. m. Sorte de vermine, d insecte qui s attache ordinairement aux cheveux, à la teste des enfants, & des gens mal propres. Un enfant plein de poux, qui est mangé de poux. l on dit qu Herode mourut mangé des poux. la pluspart des oiseaux &… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • pou — Mot Monosíl·lab Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • pōu- : pǝu- : pū̆ - —     pōu : pǝu : pū̆     English meaning: small, little; young (of animals)     Deutsche Übersetzung: “klein, gering, wenig”, vielfach for “Junges, Tierjunges, kleines Tier”     Material: 1. With o suffix; Goth. fawai pl. “wenige”, O.Ice. für… …   Proto-Indo-European etymological dictionary

  • Pou — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « pou » s applique en français à plusieurs taxons distincts. pou …   Wikipédia en Français

  • pou — ne·pou·ite; pa·pou·la; pie·pou·dre; pou; pou·dre; pou·drette; pou·dreuse; pou·laine; pou·larde; pou·lard·ize; pou·lette; pou·na·mu; pou·part s; pou·te·ria; tau·pou; coy·pou; ma·pou; ma·ti·pou; pou·lard; …   English syllables

  • pou — n.m. Fier comme un pou, très fier, fier comme un paon. / Bicher comme un pou ou comme un pou dans la crème fraîche, jubiler, bicher. / Chercher des poux à quelqu un, le chicaner à propos de riens. / Moche comme un pou, très laid. / Sale comme un… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • POU — s. m. Insecte parasite qui s attache à plusieurs espèces d animaux. Les cochons, les sangliers, et la plupart des oiseaux, sont sujets aux poux.   Il se dit, particulièrement, Des insectes de ce genre qui s attachent au corps de l homme, et qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.